02/03/2014

QUELQUES MENSONGES ATTRAPPE-GOGOS

Difficile pour les électeurs de se retrouver dans les propositions qui leur sont faites non seulement au regard de la technicité des solutions proposées et des considérations juridiques qu’elles induisent mais aussi des parasites qui brouillent l’émission.

Nous devons démontrer que même si les projets sont affaire de spécialistes, ce sont les électeurs et eux seuls qui décident de donner ou non le feu vert au candidat. Car c’est de leur avenir qu’il s’agit.

Nous devons aussi démontrer que s’il y a des menteurs, il y a aussi des candidats qui ont fait leurs preuves en tenant toutes leurs promesses. Je prétends être de ceux-là.

Evidemment il y a les candidats néophytes incompétents et ceux qui tremblent tellement pour leur pouvoir, local ou régional, qu’ils mentent effrontément pour dissuader les électeurs d’examiner nos propositions.

Les mensonges :

-   1° Marchand veut supprimer la pêche et le port de commerce. Je me demande vraiment qui peut croire une telle ânerie. La pêche:nous construisons un nouveau port pour favoriser les petits métiers qui deviendront, outre leurs capacités économiques propres, un élément d’animation touristique complémentaire et essentiel. Nous réglons aussi le problème des chalutiers sur la zone Est de Sète, afin qu’ils n’aient pas de pont à passer et les thoniers en réaffectant le quai Midi/Nord à leur stationnement dès lors que le port de plaisance trouve sa place dans le grand canal et dans le vieux port. C'est au Conseil Régional et au Conseil Général qu'il appartient de régler le problème de la criée. Pour ma part, j'ai toujours dit que je ne serais pas hostile, bien au contraire,  à une criée de place que j'envisageais alors à Orsetti, même si la criée du Grau d'Agde est départementale.Elle devrait être située en un lieu favorable autant aux petits métiers qu'à la pêche au chalut. Le site de la tour à glace pourrait convenir. Mais cela est pour l'instant de la responsabilité du Conseil Régional. Ne confondons pas les responsabilités ! Quant au port de commerce, il ne bouge pas; pas assez d'ailleurs !

-         2° Marchand veut chasser les Sétois de leur ville en en faisant une ville de luxe inabordable pour eux. Ce n’est pas en réalisant un quartier touristique destiné à accueillir à Sète une nouvelle clientèle qui sera le nouveau moteur de notre économie que l’on fera partir les Sétois, mais en ne le faisant pas. Car il y a un constat objectif, les Sétois quittent déjà leur ville en masse. Ce sont donc bien les Sétois qui seront les bénéficiaires de la renaissance de leur ville en déclin. Non seulement les travaux ouvriront la  voie à l’emploi mais la réalisation d’un nouveau port de plaisance au centre ville sera aussi, comme partout ailleurs, créatrice  de nombreux emplois.

-         3° Marchand veut chasser les activités traditionnelles. Outre la pêche, il paraît que je viserais spécialement les activités artisanales et les loisirs actuellement installées dans le cul de bœuf. Il est évident que le quasi bidonville du quai de la Consigne doit être assaini. Les activités seront transportées, pour les unes dans les locaux rendus disponibles dans l’ancienne criée, dotés d’un vaste terre-plein, et pour les autres sur la nouvelle aire de carénage, à proximité immédiate du nouveau port de pêche et du port de plaisance.

-         4° Marchand ne parviendra pas à convaincre la Région de son projet. C’est faire peu de cas de la démocratie. Personnellement, je sais que tous les élus dignes de ce nom la respectent. Et s’ils étaient indignes, nous trouverions les moyens de faire respecter la loi de la majorité.

-  5° La Région ne peut pas payer et se priver de la gestion. Pourquoi ? L’Etat s’en privait bien au profit de la CCI. Et la Région a délégué à une entité dédiée cette gestion. Rien ne lui interdit, en faisant même des économies, de la déléguer désormais à la Ville de Sète. Ce que la Région a fait, elle peut le défaire et le refaire. Ces répnses me semblent clore la discussion. Fermez le Ban! (Pourouvrir: clic droit et "ouvrir dans une fenêtre  privée")  http://www.calameo.com/read/00322887377b20fb52cdb

Commentaires

Il y a une chose que je ne comprends pas. On me dit que les pêcheurs veulent gardés leur lieu traditionnel d'accostage et de vie portuaire à la marine.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 03/03/2014

On ne sait pas trop pourquoi, à partir du moment où l'on trouve une bonne solution de remplacement. C'est ce que j'ai suggéré, avec les chalutiers à l'Est et éventuellement une criée de place à la tour à glace pour les facilités de manutention du poisson et le double usage, lorsque c'est nécessaire, avec les "petits métiers". La Région ne semble pas avoir pris de décision puisqu'elle a tout simplement arrêté les travaux de rénovation de la criée, semblant entériner le choix du Conseil Général d'une criée départementale au Grau d'Agde.

Écrit par : Yves Marchand | 03/03/2014

cela devient presque ennuyeux pour moi je suis encore tout a fait d'accord avec vos remarques . et je trouve votre projet bien orienté pour un avenir meilleur a Sète en ne laissant personne sur la touche .
Sète n'est pas une ville
Sète n'est pas l’hébergeur d'un port .
Sète est une seule entité indissociable :le port a faire vivre avec une gestion au plus prêt et sa ville .
merci de le rappeler aux Sétois mais surtout a ceux qui ont bradé l'outil de travail majeur de la ville .

Écrit par : Michel | 03/03/2014

Il faut remettre ce projet dans le cadre d'un projet global de ville qu'à mon sens seul Yves MARCHAND a...:
Une ville qui tout en restant authentique entreprend des actes garants d'avenir..
Une ville qui ne DIT PAS NON A SON PORT
Une ville qui s'implique comme acteur significatif avec les partenariats necessaires...
Une ville qui essaie d'attirer des jeunes et pas uniquement des retraités...
TOUT LE MONDE A BIEN COMPRIS CE PROJET ET C EST POUR CA QUE MARCHAND GÊNE...car il risque de bousculer tout ce petit monde tant du côté de la Droite que de la Gauche...tant du côté de la Mairie que du CR!!!!!
Oui le Premier qui dit la vérité il sera....
Mais de toutes façons la campagne et le Projet d YM ,dans tous les cas,laisseront des traces positives...j en suis sûr!!!

Écrit par : oxygene | 03/03/2014

merci a M Marchand pour cette bouffée d' Oxygène .

Écrit par : Michel | 03/03/2014

Bonjour à tous...

C'est certes une élection de proximité ce qui peut expliquer que nombre de commentaires soient axés sur des projets ou "pseudos projets" de la ville... Dont on ne peut en aucun cas juger du bien fondé car nous ne disposons pas des informations nécessaires qui nous permettraient d'obtenir un avis objectif, et croire un politique reste un exercice périlleux... Cela reste donc de la pure rhétorique ici et ailleurs... C'est pourquoi j'apprécierais toutefois de connaître votre point de vue sur des sujets de sociétés qui dépassent très probablement le jeu de la politique de quartier... Par exemple pensez vous que nous sommes dans un monde qui peut continuer à parler de croissance ? Pensez vous que la révolution industrielle parce qu'elle a supprimé le travail de masse reste un progrès ? Pensez vous que nous puissions être un jour compétitif face à de nombreux pays ou la main d'oeuvre est à bas prix (sauf par nivellement par le bas) ? En fait comment définiriez vous un monde meilleur ? quels en seraient les leviers ? Pensez vous qu'un salaire maximum soit utile ? quel est votre point de vue sur les 85 personnes qui ont un patrimoine équivalent à celui des 3,5 milliards les plus pauvres ? Quel est votre point de vue sur la séparation des banques, la spéculation ? etc etc...
Car finalement vous donner un quitus pour gouverner une ville sans connaître votre "humanisme" me parait hors sujet...

Écrit par : Durand | 04/03/2014

J'imagine qu'il faut compter dans le patrimoine de ces 85 personnes que vous citez , Durand , des sociétés . Lesquelles sociétés emploient un grand nombre de personnes .

Qu'est ce que vous entendez exactement par spéculation ?
Quand un commerçant commande 6 mois à l'avance, comme c'est le cas pour les vêtements par exemple, une marchandise dans l'espoir de la revendre en faisant un bénéfice , c'est de la spéculation .
Où est pour vous la "bonne" spéculation" et la "mauvaise"

Quand aux banques , d'après vous d'où provient l'argent qu"elles prêtent ? Et comment font elles pour servir des intérêts sur les dépôts ?

Écrit par : pénélope | 05/03/2014

Merci d'avoir répondu c'est un bon point... Bon...A Confirmer.
Réponse tout de même très politique : à des questions sont opposées d'autres questions, sourire...Avec l'intention de découvrir des intentions re sourire...
Je vais donc préciser :
Derrière les sociétés se trouvent des actionnaires (disons à ce niveau là), il s'agit bien donc d'être humains qui détiennent une richesse qui ne veut plus rien dire de par sa taille êtes vous d'accord sur ce point là ?
Pour ce qui est de la spéculation il s'agit de l'interdiction des paris sur la fluctuation des prix et bien évidemment celle sur les matières premières (alimentaires et autres). Une loi internationale existait auparavant... Je vous laisse le soin de creuser. Il n'y a pas de "bonne" spéculation, il ne devrait juste pas y en avoir, je m'étonne donc de cette question, cependant compréhensible dans une approche libérale : La votre ?
Citer l'exemple du commerçant est hors sujet je parle de structures financières d'une taille qui n'a rien à voir et de mouvements qui touchent notre société dans son ensemble (high frenquency trading).
Quant au système bancaire, il y aurait beaucoup à dire mais à l'évidence son architecture et son fonctionnement est hors de contrôle pour plusieurs raisons : les banques sont trop grosses pour faire faillite (transfert de la dette privée vers le public !!) et trop grosses pour aller en prison (elle (leurs dirigeants) acceptent de payer des amendes extraordinaires et évitent ainsi les barreaux (collusion du pouvoir économique politique et juridique : ils sont issus des mêmes écoles, même cloaque, même protection, inertie du système, que rien ne bouge nous sommes au chaud)...
je ne répondrai donc pas à vos deux dernières questions elles tombent sous le sens : et je vous poserai juste une dernière question : doit on rémunérer le capital au même niveau que le travail ? plus ou moins ?
Voyez vous je pense que notre système est à bout de souffle, que nous vivons une période de transition (finie la croissance, plus assez de travail pour tous à cause des machines), nous devons trouver, proposer une autre solution... Je pensais, je rêvais de politiques qui possèdent une vraie vision (je ne m'adresse pas à vous il parait que vous ne faite plus parti d'un quelconque asile...).
Bonne journée à vous Mr Marchand et merci encore d'avoir répondu (vous au moins....)

Écrit par : Durand | 06/03/2014

Simplement ce petit mot pour dire que c'est "Pénélope" qui a répondu. Pour ma part, je publie les échanges entre intervenants dès lors qu'ils sont, comme le vôtre, d'une parfaite correction. Les lecteurs sont ainsi en mesure d'apprécier.Les réflexions que vous faites m'entraîneraient dans un débat trop large pour un simple commentaire mais, je ne désespère pas d'aborder le sujet le moment venu, c'est-à-dire, après notre élection.

Écrit par : Yves Marchand | 06/03/2014

Je crois que les réflexions de "DURAND" sont très importantes et j'en partage une partie...
Là nous sommes dans le cadre d'une élection LOCALE...Ces collectivités,que je connais bien,ont peu de moyens pour intervenir dans des domaines qui nécessitent des stratégies globales...
Néanmoins...ce que je note...c'est que dans SON PROGRAMME YM prévoit la CLAUSE D INSERTION SOCIALE DANS LES MARCHES PUBLICS...et surtout de rendre le PORT DE SETE AUX SETOIS dans le cadre d'une rénégociation avec le concédant(CRLREPR)...ce n'est déjà pas si mal pour un LIBERAL!!!!!

Écrit par : oxygene | 07/03/2014

Les commentaires sont fermés.