26/01/2014

LE CHANT DU DEPART

Je relisais l’autre jour l’histoire des « adieux de Fontainebleau » après les dernières découvertes d'historiens affirmant que Napoléon n’a pas été forcé d’abdiquer par ses maréchaux  mais qu’il a lui-même pris cette initiative pour ne pas plonger la France dans la guerre civile. C’est ce qu’on appelle un grand et beau geste même s’il était impossible d’imaginer autre chose et surtout pas, dans le contexte, une nouvelle guerre pour sortir l’Empire du marasme dans lequel il était enlisé.

Et je pensais aussi au geste du général de Gaulle en 1946 qui, dans l’incapacité de gouverner la France comme il y avait été invité un an plus tôt, dut la laisser aux mains d'une IVème République qui allait la laisser exsangue.

Lorsque l’impossibilité d’agir devient évidente à tous, elle devrait l’être aussi aux yeux de celui qui détient le pouvoir.

Mais il y a alors deux attitudes : le départ ou l’entêtement.

Le départ est la solution des grands hommes, l’entêtement est le fait des médiocres.

De Gaulle, encore lui, a montré par son départ en 1969, et malgré l’ascendant qu’il avait repris sur le pays après les événements de Mai 68, qu’il avait bien compris que son heure avait sonné et qu’il ne pourrait plus justifier de l’appui populaire qui lui avait permis d’arriver au pouvoir 10 ans plus tôt.

Il y a une leçon à tirer de l’Histoire. Toujours. Et dans tous les cas.

En démocratie, le vote constitue le verdict final. Même lorsqu’il semble injuste, il est sans appel. Le peuple peut se tromper mais il a toujours raison.

Sète est  à la veille d’un scrutin essentiel pour son avenir. Chacun en est conscient, sauf le maire sortant qui pense benoîtement qu’il peut « continuer » comme si de rien n’était, alors que tous les clignotants sont au rouge et que ceux qui ont pris la main sur la ville et le port n’y comprennent rien et n’y comprendront jamais rien. Ils continuent eux aussi comme si la ville n’avait pas changé, comme si la pêche était toujours florissante et pouvait se payer deux criées dans le département, comme si le port pouvait un jour devenir le concurrent de Marseille, tout en fermant les yeux sur ses atouts balnéaires et touristiques, seuls capables de redonner de l’emploi à nos jeunes.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit et pas du maintien au pouvoir d’une équipe à bout de souffle, envers et contre tous, pour de basses questions d’intérêts personnels.

Il s’agit de créer les conditions d’un nouvel avenir pour Sète et pour les Sétois.

Mais cela ne sera possible que si les responsables de la situation, conscients des erreurs qu’ils ont faites acceptent de reconnaître que la voie dans laquelle ils ont engagé les Sétois est une impasse.

C’est dans leur aveu que l’on pourrait détecter leur grandeur, c'est dans leur silence que l'on constate leur médiocrité.

Il est toujours possible de laisser l’Histoire décider de ce qu’il fallait faire et de ce qu’il ne fallait pas faire. Mais l’Histoire met du temps à rendre son verdict. Les grands hommes, par la clarté de leurs décisions, facilitent sa tâche. Les médiocres, par la confusion des leurs, la compliquent.

Nous n’avons pas d’illusion sur ceux qui nous gouvernent encore pour deux mois. Nous n'en attendons ni sincérité, ni loyauté, ni engagement sérieux. Nous connaissons leur entêtement, leur désinvolture et leur avidité.

Mais, même tardive, une confession serait déjà un grand pas vers leur rédemption.

22:23 Écrit par MARCHAND-Yves | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour,
Encore une fois;Mr MARCHAND nous fait part du Recul qu'il a entrepris
et ce depuis longtemps sur la "fonction de POLITIQUE".
De part ses écrits et ses actes;ils démontrent à TOUS;qu'il est l'HOMME de la SITUATION.
Les références historiques qu'il se permet de citer et de s'approprier de cette manière;n'est-ce pas la "marque"de Grands Hommes;de ceux qui ont su "balayer"devant leur pas de porte;(et on sait tous,ce que certains l'ont obligés à faire dans son magnifique appartement;;;!!!).
Encore une preuve,pour ceux qui souhaitent rester sur du "passé" ou sur des "paroles travaestis par des gueux"!!!
Je dis et j'affirme;que Mr MARCHAND a "sacrifié"de ses aspirations personnelles à la Noble cause de Magistrat de notre "Ile SINGULIERE"!!!
Pour Rappel;n'était-il pas pré-destinée à obtenir le Poste de "Ministre de la Mer"tant promi et annoncé par des Trés Hauts Politiques?;;;
Eh bééeeehhh NON!!!;
Mr MARCHAND n'a pas été récompensé et
en a perdu ses mandats par la suite!
(le fait du "prince d'alors"au profit du fils de...)
Ne sait-il pas confessé et sa rédemption doit ètre à la Hauteur de ce Parcours "parfois trés Obscurs..."qu'il a du emprunter.
Tout celà,pour qui,pourquoi?Certainement pas pour lui;qui avait,qui a la possibilité d'avoir un des plus Grand cabinet d'Avocats Parisiens!!!
Non, ce Rédempteur a Choisi en HOMME LIBRE et en CITOYEN RESPONSABLE;de SERVIR Sa VILLE,notre Superbe "ILE SINGULIERE"!!!
N'est-ce pas HONORABLE et la PREUVE irréfutable de sa FIDELITE sans failles aucune
à sa volonté de re-donner enfin à SETE l'élan et l'ESSOR qu'elle mérite???
Oui;j'ACCUSE et
je serais RANCUNIER,envers ceux qui Délapideront notre belle VILLE,
celle qui est chargée en Histoire d'HOMMES de COEUR et de PASSION;d'HOMMES AUTHENTIQUES;ceux qui ont mis au centre de leur ACTION:
-la VALEUR TRAVAIL;le DON de SOI au profit de l'INTERET de TOUS et des plus démunis;
ceux qui ont eu une VISION d'AVENIR pour nous Tous;
ceux qui ont été Inspirés
et ont su redonner à SETE;tout ce qu'elle leur a apporté!!!
OUI;Merci aux "BRASSENS-VILARD-DI ROSA-le MOUTON-TOURROU-DI STEPHANO-BARAILLE-les DOCKERS-Les PECHEURS-Les SPORTIFS-les "sans grades"...-les amis d'Afrique du Nord&du sud-"la liste n'est pas exhaustive celà va de soit,,,
ALORS en avant les Barques; en AVANTI TUTTI; et FORZA le "PARTI des SETOIS"...
Merci Mr MARCHAND pour tout ce que vous faites...

Écrit par : CANINO CHRISTOPHE | 27/01/2014

Même s'il ne s'agit que d'une comparaison succincte et orientée sur un seul point: savoir s'en aller la tête haute, avec honneur et dignité, il me semble vraiment encenseur de comparer le destin politique (local) d'un médecin de campagne avec celui de ces deux grands hommes, qui, n'ayons pas peur des mots ont changé le cours de l'HISTOIRE.

Je suis tout à fait conscient de la difficulté que représente l'administration d'une ville comme Sète. A plus forte raison pour un Maire "formaté" et "façonné" pour la circonstance qui pâtit au quotidien de sa totale méconnaissance des mécanismes du fonctionnement d'une machine aussi complexe: une ville!

Je ne reproche pas au maire sortant d'avoir fait des erreurs! Qui n'en fait pas? Qui ne s'est jamais fourvoyé ou fait le mauvais choix au mauvais moment?
Je ne suis pas un donneur de leçons, manichéen et psychorigide...non.

Ce que je n'excuse pas, ce que je ne pardonne pas, jamais, à PERSONNE, c'est la trahison, le mensonge et pire encore: la cupidité la vénalité.
Surtout de la part d'un "parvenu" issu de la bourgeoisie locale dont la seule gloire est de s'être installé tout meublé dans le fauteuil de notable cédé par "papa"...
Du "sang bleu" dans les veines et de la boue au fond du coeur.

L'attitude de cet homme est tout simplement inqualifiable. Indigne d'un élu de la république.
Les dossiers à charge sont lourds, graves et conséquents. Leur instruction débouchera indubitablement sur des sanctions lourdes de conséquences.

Quand à votre dernier souhait cher Yves, qui serait de le voir se livrer à une confession synonyme de rédemption, je vais éteindre la dernière flamme d'espoir qui vacille encore en vous: Vous rêvez!!

Qui a bu boira.
Qui vole un oeuf vole une Mercedes 560 Coupé, avec sièges en cuir et climatisation multi-zone....


J'en arrive à un stade de dégout tellement prononcé que je me demande si je languis davantage la sanction des urnes ou celle de la justice....

Rudy

Écrit par : Rudy | 27/01/2014

Pour pouvoir se confesser et se repentir, il faut déjà analyser que l'on a commis un crime ou un délit.

Est-ce qu'un voleur pense qu'il a fauté ?

Non, puisqu'il vole et que sa façon d'être et de voler, pour lui la chose est dans la normalité.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 27/01/2014

Oui,je ne pense pas que sur le plan éthique on puisse raisonnablement attendre qqchose de la municipalité sortante....
Son dernier fait d'armes le soir du Match SETE-JURASUD....en dit long car venir polluer un moment de convivialité populaire c'est vraiment MINABLE....
Sur le plan politique ces gens n'ont effectivement RIEN COMPRIS(sauf leurs petits intérêts)
Allez donc vous promenez du côté de l'Etang de berre....:il est MORT pour la petite pêche..et pour le tourisme...L'Urbanisation y est délirante...!!!
Sans tomber dans le catastrophisme c'est grosso modo ce qui nous attend dans moins de 20ans si nous ne réagissons pas...!!!
Reflechissons un peu....l'étang de THAU est un écrin ,un bijou.....FRAGILE!!!
Si nous observons les logiques démentielles actuelles: il n y aura plus aucune trame verte et bleue entre SETE ET LE NORD DU BASSIN DE THAU:Pseudo parc "montgolfier",futur-ex-hinterland,Ligne LGV,Urbanisation non maîtrisée.....Pourquoi? l'emploi serait l objectif n1.....on annonce des chiffres mirobollants...on va nous SAUVER de 30 ans de progression constante du Chômage!!!! Merci la Région....Merci Thau agglo....Merci la Mairie de Sete!!!!
De qui se moque t on???
Sur quel vrai fond de commerce ces "décideurs" agissent ils???
Enfin si creer des super-structures démesurées étaient LA solution ...depuis longtemps...le chômage serait tombé en dessous des 8%.....y compris à MARSEILLE!!!
Non c'est vraiment malhonnête que de présenter les choses ainsi....un coup on surfe sur la joie(victoire du FCSETE) un coup on surfe sur la détresse(le chômage)....Gauche et Droite confondues....!!!!
Les citoyens "normaux"(eux c'est sûr!!!) en ont assez...ils ne peuvent plus supporter ces manipulations,ces incompétences,ces malversations....au fond cet irrespect de la chose publique....Oui De Gaulle et sans doute Pompidou...étaient de ceux qui ne transigeaient pas...Des hommes rares et d'un autre temps...un temps plus serein dans une FRANCE plus....FRANCE!!!
A SETE Yves Marchand de par son parcours,de par ses valeurs représente une dernière chance car si on ne réagit pas très vite...notre belle cité pourrait devenir à Montpellier-Région....ce que Martigues est devenue à Marseille...une banlieue violée par les dérives politiciennes des promesses et un clientélisme des plus abject!

Écrit par : oxygene | 27/01/2014

et bien je suis surpris a la lecture de vos textes et de ceux de vos admirateurs on peu prendre du plaisir mais l’échéance des élections arrive et je ne vois pas de programme pour Sète et justement pour les Sétois ?j'aimerai un peu plus de concrets avec un échéancier pour des projets ficelé . mais je ne vois rien donnez nous quelques axes forts de propres pour notre ville les économie une ville propre des policier au travail avenue Victor Hugo plutôt que de pseudo policiers qui ne servent que les privés en surveillant les parking payants . les moto crotte sont en pannes et de façons récurrente . bref quoi de nouveau pour le quotidien des Sétois ?
pour le maire sortant son planning est vide depuis plus d'un an sur son site ensemble pour Sete il n'y a rien a attendre de lui alors vite faites nous des propositions et je suis d'accord sur la reprise pour que notre ville retrouve une certaine autonomie sur toutes les organisations qui permettent au maire de ce dédouaner comme le sport thau agglo etc ... évidement situation facile pour botter en touche a chaque question .
notre conseil municipal ne fait rien juste de l'assistanat de haut niveau je comprend qu’ils aient envie de garder les places .
alors vite un programme avec des plannings et de vrais équipes de projets .

Écrit par : michel | 27/01/2014

Cher Michel,
Une campagne prend du temps. Le 7 Février, nous présentons notre liste et, après cela notre programme, d'ailleurs en deux parties, qui répondra, je l'espère, à toutes les interrogations des Sétois. Jusqu'à présent, je pense que nous sommes les seuls à avoir dessiné les grandes lignes de ce que nous voulons pour Sète. Le détail sera connu en fin de mois et permettra le débat pendant le mois restant.
Bien à vous

Écrit par : Yves Marchand | 29/01/2014

Je trouve super ce forum.
Tout est bien aligné.
Une belle pensée. Des projets honnêtes et bien pesés.
Des militants convaincus et enthousiastes.
Je vous souhaite une grande réussite.
Et j'y mettrais la main dès le premier tour !

Marcel Serdent.

PS : Aucune parenté avec un boxeur, le nom ne commence pas pareil.

Écrit par : Marcel Serdent | 29/01/2014

Vous allez trouver étrange de lire un commentaire venant de ma personne. Certains souvenirs vont remonter à la surface. Mes propos ne sont pas pour critiquer une candidature, car mon but est dans la lignée de vos pensées. Le point qui me fait réagir, c'est le tunnel. En son temps, j'ai présenté aux différents candidats, une possibilité de mettre le quai de la Marine en zone piétonne afin de permettre aux touristes de manger SETOIS et non pollué au gas-oil. L'étude que nous avions proposée était de réaliser un pont partant du môle pour terminer vers le quai d'Alger et de garder toute l'activité de la criée. Travaux moins coûteux que le creusemenet d'un tunnel. Oeuvre d'art pouvant permettre la circulation des bateaux de pêche comme de la voile. Le deuxième point est la circulation dans la ville. Point noir, car SETE est une ville très difficile à corrigée, pour maintes raisons ! La configuration de la ville ne permet pas d'absorber un volume tel de voiture. La proposition que nous avions expliquée est déjà réalisée dans d'autres villes, ne plus permettre la rentrée des véhicules dans le centre ville, mettre des transports urbains gratuits. Ce principe implique de prévoir des aires de stationnements aux différentes entrées de la ville.
Vous voulez transformer SETE, je pense que vous êtes le seul capable de voir l'avenir de cette ville singulière et d'en faire une ville agréable pour tout le monde.
Cette méthode de modification va engendrer une autre étude, les commerces intérieurs. Vous allez me rétorquer, la conjoncture actuelle est une entrave à ce projet, certes cette situation est là pour nous mettre en situation d'échec? Vous qui avez une vue particulière, vous devez savoir qu'en politique rien n'est définitif et que tout peut se transformer. Prévoir une ville du XXIe siècle, se prépare et ce travail n'a jamais été réalisé par les anciens comme le présent politique en poste?

Écrit par : TOURNAN Jean-Paul | 06/02/2014

Saviez-vous que ce projet de tunnel que j'avais déjà élaboré en 1992, revient sous une autre forme dans mon programme actuel de façon beaucoup plus précise ? Différente de celle que vous évoquez mais peut-être aussi efficace. Vous en saurez plus dans quelques semaines et plus précisément le 24 Février à 18H30, salle Georges Brassens, date à laquelle j'exposerai en détail non seulement notre vision de Sète au quotidien mais aussi celle de Sète en mutation.
Je suis d'accord avec vous pour considérer que rien n'est jamais figé et qu'il s'agit de s'adapter à l'évolution de l'économie locale pour lui redonner un moteur performant.

Écrit par : Yves Marchand | 06/02/2014

Les commentaires sont fermés.