19/01/2014

LE PRIX DE L’INDEPENDANCE ET DE LA LIBERTE

I Jusqu'à ces derniers mois, la seule chose que l'on m'objectait lorsque j'évoquais la reprise en mains par la ville de ses outils portuaires, c'était le prix de cette liberté. Comment la ville allait-elle pouvoir assumer la charge de l'entretien de ses infrastructures portuaires ? Tout le monde a compris aujourd'hui qu'il ne s'agissait pas de reprendre la propriété du port mais d'en assurer la gestion dans les conditions où l'assume, fort mal d'ailleurs, l'Etablissement public portuaire, aux ordres du Conseil Régional, celui-ci devant continuer à assurer la charge de propriétaire qu'il a revendiquée et qui a fait l'objet d'un marché entre Frêche et Commeinhes.

Que la liberté impose des responsabilités, tout le monde le sait. Et nous sommes prêts à les assumer. Y renoncer dans un esprit de confort intellectuel, sans même tenir compte de l'asservissement que cela suppose, me fait penser, toutes proportions gardées, à ceux qui avaient choisi la servitude sous l'Occupation. Si ceux qui nous dirigent tirent profit de cette situation, je sais que les Sétois y répugnent et qu'ils ont décidé de faire front, en payant par leurs efforts le prix de la Liberté.

II En choisissant de se lancer dans la campagne des municipales sans soutien national, le « Parti des Sétois » a fait le choix de l’indépendance.

Car toute référence à un parti national entraîne, en contrepartie du financement électoral, l’obligation d’aliéner une partie de sa liberté.

Nous n’avons pas voulu de cela en faisant le pari d’un financement autonome. Certains ont déjà répondu à notre attente et nous avons pu, grâce à eux, lancer certaines initiatives, louer une permanence et préparer notre action.

Aujourd’hui, pour aller plus loin, le « Parti des Sétois » a besoin de votre aide.

C’est pourquoi nous demandons à tous les sympathisants du « Parti des Sétois », de nous adresser leur participation en un chèque libellé

-soit à l’ordre du « PARTI DES SÉTOIS », B.P. 115 – 34202 SETE,

-soit à l’ordre de M. Pierre Garcin, mandataire financier d’Yves Marchand aux bons soins du Parti des Sétois, B.P. 115 - 34202 Sète.

Si le chèque est libellé à l’ordre de M. Pierre Garcin, contre un reçu qui vous sera délivré, ce versement fera l’objet d’une déduction fiscale sur les impôts payables au titre de 2014.

Votre participation sera pour nous un encouragement supplémentaire.

Nous rendrons compte à chacun de l’utilisation des fonds par la publication des comptes du « Parti des Sétois » qui participera à la campagne d’Yves Marchand conformément à la loi.

 

 

23:11 Écrit par MARCHAND-Yves | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

" On ne va pas mendier sa liberté aux autres. La liberté, il faut la prendre". Ignazio Silone.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 20/01/2014

"Tu ne gagneras ta liberté,que si tu gagnes le peuple..."GLADIATOR,,,avec Russel Crowe.
La démarche globale entreprise depuis 1984,au moins;par Mr MARCHAND et ses fidèles a toujours consisté à laisser,à toutes les libertés s'exprimer et agir et ce dans l'intèrèt général des SETOIS.
Aussi;bien que mes finances persos soient en "crise";je vais m'arranger avec mon Banquier;pour adhérer au Parti des Sétois.
Si on pouvait chacun,à notre niveau apporter un peu "de pierres et autres gravillons";
je reste Persuadé que l'édifice du PARTI des SETOIS;
ferait Date de part la solidité des fondations...!!!
En effet; Mr MARCHAND,nous propose en un mot commençant d'ètre ACTEURS du Renouveau de Notre "ILE SINGULIERE";alors qu'attendons-nous pour Adhérer à ce noble Projet?
Soyons INDIGNES,de Tout ce que nous subissons de part et d'autres,et donnons ENFIN;le "Gouvernail"de la destinée de notre ville,département;;;à Une personne et son équipe qui le MERITENT!!!
Oui en HOMME LIBRE-RESPONSABLE-JUSTE;je dis et j'affirme que l'Avenir de notre "ville au mois"est dans les Mains&dans la tète d'YVES MARCHAND,et de sa dream-team!!!
HADJIME...

Écrit par : CANINO CHRISTOPHE | 21/01/2014

Quelle déception lors de la présentation de l’équipe .
rien a dire sur les personnes présentées mais je me suis demandé ce que je faisait la avec mon épouse .
une présentation qui dénonçait le clientélisme du maire actuel soit et une présentation basée uniquement sur : les amis je connais la famille depuis trente ans et le voyage a new-york comme référence .
on est dans le copié /collé avec ce que fait le maire en place .
se gargariser avec des notes données al'ancien maire entre 3 et zéro pour la gestion des finances cela me semble facile et la marge de progrès pour la nouvelle équipe laisse une grande marge de progrès .
Mais je ne vois aucun axe de progrès proposé meme si le plan d'action doit être présenter plus tard en février .
la ville pauvre doit devenir riche et le moteur de relance de croissance n'est tenus que par des vendeurs ou vendeuse cela ne suffit pas aucune stratégie technique et synergie pour retrouver du trafic avec les outils existants . Pas un mot sur l'inefficacité de Thau agglo . pas un mot sur l’environnement le tri sélectif les poubelles de l'avenue Victor Hugo devraient être elle meme a la poubelle sans couvercles et fracassées devant le théâtre a 20 millions d''euro .
Pour la propreté faire respecter la loi en rentrant de votre présentation j'ai été interpellé par des marginaux a quatre reprises entre l'escalier des halles et la gare c'est inadmissible tous avec chiens pack de bière et complètement ivres .
un salaire moyen faibles a Sète OK mais pas un mots sur ce que j'appellerai les Neo Setois implanté depuis dix ou 15 ans avec un certain pouvoir d'achat et qui eux font souvent partis des payants . en foncier et autres taxes non juste je connais la famille . Franchement déçu par le manque d'ouverture de votre présentation .
pour les projet on retourne vers l'Ouest apres la rue Roustand on va vers le mole mais il y a des point d'entré dans Sète et la Gare me semble aussi importante avec la nouvelle implantation de ce que l'on appelle le nouveau port de plaisance qui n'est qu'un parking a bateau en prison derrière des grilles rien qui ne face rêver et attirer les touristes . pas d'infrastructure autour de la plaisance
pas de quoi caréner un bateau , pas un poste a essence digne d'un port comme comme Sète , pas de ponton d’accueil digne de ce non , un environnement difficile pour le plaisancier en escale une capitainerie au bout du monde et des toilettes a indignes . un accès sur un mole détruit et une base dite Tabarly qui ne ressemble plus a rien . alors que la ville manque de salle de lieux d'exposition .
je n'ai pas vu dans votre présentation le début de proposition amenant du changement.
j'ai perdu mon temps j'aurai du rester a regarder l'ouverture des JO.
j'espere que le la présentation de février sera plus constructive .
et si vous êtes a l’écoute des Setois j'ai quelques propositions a vous soumettre .
Cordialement .
Michel .

Écrit par : Michel | 08/02/2014

Cher Michel,
J'ai pourtant averti plusieurs fois que le programme, c'était pour le 24 Février ! Rendez-vous ce jour-là pour savoir précisément le programme de la liste du Parti des Sétois et alors, vous pourrez soit être déçu, soit être satisfait. On verra bien.

Écrit par : Yves Marchand | 08/02/2014

Les commentaires sont fermés.