09/09/2013

UN ENJEU CAPITAL

La campagne municipale qui s’engage n’est pour moi ni un divertissement, ni un passe-temps, ni une manifestation d’humeur. C’est l’une des aventures les plus sérieuses qui m’ait été donnée de vivre pour participer, à ma mesure, au redressement d’une ville qui m’a vu naître, où j’ai beaucoup investi d’énergie et où je crois que de nombreux atouts ont été gâchés par paresse, laisser-aller et copinage.

C’est dire que je suis loin de toute démagogie ouvrant la porte à une sorte « d’élection-revanche » où seule compterait l’élection. Le programme que nous avons mis au point et que l’on commence à connaître démontre le contraire et offre un véritable choix aux électeurs : celui de la renaissance face à celui de l’abandon.

L’aventure à laquelle j’ai convié mon équipe et à laquelle je convie tous les Sétois est celle de la mutation de la ville de Sète qui doit prendre ses marques pour devenir en quelques années la perle du Languedoc-Roussillon.

Ce ne sera pas chose facile. Si cela l’était, on aurait déjà amorcé le virage économique nécessaire et je n’aurais assurément pas eu besoin de m’investir à nouveau.

C’est parce que c’est difficile et que les Sétois en ont conscience qu’ils devront confier cette mission à une équipe compétente et déterminée, à l’écoute des gens pour atteindre l’objectif fixé, ambitieuse et courageuse, éprise d’indépendance et soucieuse du bien commun.

Dans quelques jours – le 20 septembre – seront dévoilées les principales lignes du programme que nous souhaitons mettre en œuvre pour Sète et les Sétois.

Il ne s’agit pas pour nous de nous lancer dans une politique-spectacle mais d’exposer rationnellement et calmement à nos concitoyens les voies et moyens permettant d’inverser la courbe de dégradation de l’emploi, de l’activité et des conditions de vie dans notre ville.

Nous savons bien que notre volonté ne suffit pas et qu’il faudra que s’ajoutent  à notre effort un redressement de la situation nationale ainsi que la participation d’autres collectivités. Mais nous conservons bon espoir d’y parvenir grâce au soutien de la population et à une détermination sans faille. L'enjeu de la prochaine élection municipale c'est l'unité des Sétois autour d'un projet.

Voilà ce que, sans fard et en toute connaissance de cause, nous nous engageons à faire pour que notre « Chantier 2014/2020 » remplisse les promesses d’un meilleur avenir pour notre ville.

Commentaires

Nous comptons sur vous M. Marchand et surtout vous êtes le seul espoir de la jeunesse qui pourra peut-être un jour vivre et travailler au pays.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 09/09/2013

La gestion municipale n'est pas une occupation, c'est un job à part entière. Un métier difficile, complexe, harassant mais tellement passionnant. Il faut en finir avec l'ère des barons locaux, tout occupés à se maintenir en poste, oubliant avec mépris les missions économiques, sociales et culturelles qui constituent le fondement même de l'action locale.
Ce sont effectivement de véritables chantiers qui permettront à notre ville de retrouver sa vitalité et son dynamisme. "Chantier 2014/2020" est l'engagement d'une reconquête, la volonté de développement et de réussite. Une réussite collective, celle qui doit être le seul horizon des sétoises et des sétois.

Écrit par : Anthony Liguori | 10/09/2013

Les commentaires sont fermés.