10/06/2013

LE PARTI DES SETOIS

Et un parti de plus, serait-on tenté de s’exclamer si l’on n’avait pris garde de noter que le Parti des Sétois est un parti de rassemblement non seulement de citoyens mais aussi de partis !

Le parti des Sétois ne s’inscrit pas dans l’exclusion mais dans le rassemblement de tous ceux qui ont en commun quelque chose qui leur est plus cher que tout : leur ville.

Le parti des Sétois a pour objectif de représenter la masse des Sétois qui a choisi un avenir pour Sète, indépendamment des diktats des puissants – qu’ils soient de Paris, de Montpellier ou de la Région – et qui a décidé de créer un lien entre tous ceux qui ont une éthique commune.

C’est pourquoi l’appartenance à un parti politique d’un Sétois désireux d’adhérer au Parti des Sétois ne constitue pas une incompatibilité. Le Parti des Sétois sait bien qu’il y a sur la totalité de l’échiquier politique des Sétois sincères, loyaux et déterminés à faire de leur ville ce qu’elle aurait dû être : le joyau du Languedoc-Roussillon. Ce sont ces citoyens que le Parti des Sétois veut fédérer. Le Parti des Sétois s’adresse à tous les Sétois de bonne foi et de bonne volonté.

Sa vocation est d’être, dans le respect des différences, le parti majoritaire de Sète.

Le Parti des Sétois présentera sa liste aux élections municipales de 2014. Et sa composition comportera, dans sa diversité, la marque de cette volonté.

L’éthique du Parti des Sétois, c’est : la tolérance, la défense du bien public, la défense de la vie.

Tolérance, c’est-à-dire, respect des différences et des convictions de chacun (cf. « Apolitique ou partisan » publié sur ce blog le 4.03.2013).

Défense du bien public, c’est-à-dire, l’économie des dépenses publiques (cf. « La boîte à idées » publiée le 8.04.2013)

Défense de la vie, c’est-à-dire, une vraie politique d’aide aux jeunes et au 4ème âge.

L’avenir choisi par le Parti des Sétois, c’est donc :

-  le choix d’un nouvel axe économique qui tienne compte des atouts de la ville pour fonder une entreprise d’accueil prospère (cf. « L’Île au Trésor » publiée sur ce blog le 1er avril 2013)

-  une politique d’économie des deniers publics destinée à réduire les impôts locaux (cf. « La Relance » publiée sur ce blog le 6.05.2013)

 une politique intergénérationnelle destinée à rallier dans le même mouvement des jeunes en quête de formation et des personnes âgées considérées comme des atouts plutôt que comme des poids morts

C’est cette dynamique que le Parti des Sétois veut imprimer à Sète pour sortir la ville de son marasme en lui redonnant les chances qu’elle a laissé passer, et pour rendre l’espoir aux Sétois en leur redonnant l’envie de décider seuls de leur avenir.

Commentaires

C'est pour cela que nous serons derrière vous M. Marchand car pour nous vous êtes le seul à pouvoir rassembler les gens de bonne volonté amoureux de leur ville et qui veulent la voir prospérer en gardant son identité culturelle.

La gestion de la ville vous connaissez, vous avez déjà prouvé ce que vous savez faire quand vous l'avez sorti en 1983 de 24 ans de léthargie communiste.

Depuis votre départ en 1996 avec le retour des communistes et de leur frères commeinhistes, la gestion de la ville s'est embourbée dans le népotisme sauvage et une facilité temporaire. Aucune perspective économique, la politique municipale a consisté simplement à faire des dépenses inconsidérées et de les combler par l'impôt.

Aucun avenir pour la jeunesse sétoise dont la seule ambition est contingentée à trouver un emploi municipal et un appartement d'HLM afin de survivre.

Nous qui sommes arrivées au terme d'une carrière qui avons eu la chance de ne pas avoir du tendre la main à quiconque afin d'avoir une vie décente, notre ambition pour nos enfants est qu'ils puissent vivre et travailler au pays dans la merveilleuse ville de Sète, sans être tributaire de n'importe quel passe droit et de rabaissement dans une reconnaissance vassale.

"un travail décent pour une vie décente" voilà ce que nous demandons pour notre jeunesse.

Mais cela ne pourra ce faire qu'avec un dynamisme économique qui sera difficile à porter en période de crise et dans l'état actuel de notre ville exsangue.

La tâche sera rude et la réussite incertaine et ce ne sera pas une partie de plaisir pour vous, mais en rassemblant et en luttant rien n'est impossible pour les honnêtes gens.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 10/06/2013

Bonjour a vous tous,je suis d'accord avec Mr Camelio,le combat va être rude,mais j'y crois,le village de SETE commence a ruminer,et ce que vous avez apporter pendant 12 ans a la ville,personne ne peut vous l'enlever,mille fois les journées BRASSENS que les voix vives qui coûtent cher a la ville,et n'ont pas cette renommer internationale de Mr Brassens,Alors en avant partout ont doit passer,,Cordialement a vous,Didier NOGUET.

Écrit par : didier noguet | 29/07/2013

je suis encore d'accord avec tout ce qui est dit . il faut continuer et fédérer tous les Sétois qui ne veulent plus voir le ville de Sète s'endormir sans bouger .
je n'ai pas encore fait le choix et mon positionnement final pour 2014 mais il ira vers celui qui a le plus de chance de passer en respectant les Sétois . je crois que l'époque Comeinhes est passée .

Écrit par : rasbora | 07/08/2013

Les commentaires sont fermés.